Art Limited

Rumeurs de mer

La voix de l'Océan.

Photography, March 6, 2019 at 04:18pm - viewed 187 times.

Le soir, au moment où le soleil disparaît, marcher sur le fil entre deux mondes: le terrestre, en apparence fixe, stable et silencieux, et le marin, mouvant et sonore

Jean-luc Billet - Rumeur de mer 8
Share this page on FacebookShare this page on TwitterShare this page on PinterestShare this page on LinkedInShare this page on TumblrShare this page on BufferShare this page on StumbleUponShare this page on RedditShare this page by E-mail

Ce n'est pas le bruit de l'océan tel qu'on le perçoit lorsqu'on est proche, mais plutôt celui que l'on entend à distance. Un bruit de fond qui s'impose à vous dès que l'on ouvre une fenêtre ou que l'on sort à l'extérieur, et même toutes portes fermées dans certaines circonstances. Un grondement plus ou moins puissant, monotone ou rythmé, qui peut sembler proche ou plus lointain. Après l'été, c'est souvent dès les marées de septembre que cette rumeur se manifeste, puis enfle ou s'estompe durant tout l'hiver, suivant la force et la direction du vent, la hauteur de marée, le rythme des vagues, la puissance de la houle. Par vent de terre, elle se fait parfois discrète. Une rumeur qui peut passer du murmure au tumulte, du grondement sourd et continu aux échos perceptibles et modulés du ressac. Grâce à cette rumeur l'océan est là, même loin des yeux, comme une entité immense, puissante et bienveillante, qui change de niveau notre perception du réel et qui prends toute sa dimension le soir ou la nuit, lorsque les autres bruits familiers s'estompent. Nous passons alors à une autre échelle, nous nous sentons soudain exister comme particule insignifiante et essentielle de la planète, et d'un temps infini.
Même si Rousseau écrivait à propos d'un lac, on peut alors faire siennes ces quelques lignes extraites des "Rêveries d'un promeneur solitaire: "… le bruit des vagues et l'agitation de l'eau fixant mes sens et chassant de mon âme toute autre agitation la plongeaient dans une rêverie délicieuse où la nuit me surprenait souvent sans que je m'en fusse aperçu. Le flux et le reflux de cette eau, son bruit continu mais renflé par intervalles frappant sans relâche mes oreilles et mes yeux, suppléaient aux mouvements internes que la rêverie éteignait en moi et suffisaient à me faire sentir avec plaisir mon existence sans prendre la peine de penser."
J'avais l'intention de parler à ma manière de cette rumeur, des sensations qu'elle procure, de sa présence bienfaisante. Les sons, les mots, semblent les plus adaptés pour ce faire; mais je ne suis ni musicien, ni écrivain, ni poète… je ne suis qu'un simple photographe et ne pratique que le langage de l'image. Alors je me suis rapproché de l'océan, pour tenter de capter quelques fragments qui pourraient s'additionner et, ensembles, évoquer cette rumeur par le relais d'une série d'images. Le soir, au moment où le soleil disparaît, j'ai marché sur le fil entre deux mondes: le terrestre, en apparence fixe, stable et silencieux, et le marin, mouvant et sonore. Sur cette frontière fluctuante, j'ai observé et écouté leur incessante friction, cette voix calme, cette force noire et profonde, venue du large, qui se transmute en fracas d'écume blanche, au contact du roc. .A l'instar de Nicolas Bouvier aux îles d'Aran, je suis "resté là un moment à écouter les coups de boutoir de la mer, à entendre le vent me braire au nez en tirant comme un voleur sur ses couvertures de brume…". Tout en faisant ces prises de vues, J'ai entendu les crocs des schistes déchirer les vagues infatigables, le bruissement soyeux de l'écume nappant la plage, le rythme du flux polissant les galets, la puissance des courants s'immisçant entre les rochers. A l'écoute de "cette voix profonde, qui pleure toujours, et qui toujours gronde" (Victor Hugo). A ce moment de la journée les couleurs s'estompent vers les gris-bleus, les bruns, et la lumière déclinante oblige à utiliser des poses plus longues qui captent et restituent la durée, le mouvement.
Puissent ces images restituer une petite parcelle de ces moments et de ces sensations!

Jean-luc Billet - Rumeur de mer 7
Jean-luc Billet - Rumeur de mer 6
Jean-luc Billet - Rumeur de mer 5
Jean-luc Billet - Rumeur de mer 4
Jean-luc Billet - Rumeur de mer 3
Jean-luc Billet - Rumeur de mer 2
Jean-luc Billet - Rumeur de mer 1

Bullet

write a comment





Bullet

tags

#océan #atlantique #rumeur #eau #vagues #écume #force #énergie #bruit #sonore #mouvement #poselongue #marée #flux #reflux #roche #falaise

Bullet

about the author

Jean-luc BilletJean-luc Billet
ARTIST
Amateur photographer
Join the communityFacebookTwitterPinterestTumblr.LinkedIn
Subscribe to newsletter
© Art Limited, Bordeaux, France - v22.13.4 - All rights reserved 2005-2019